mardi 15 novembre 2016

L'art de se foutre en l'air pour mieux renaître ?

Afficher l'image d'origine

J'avais dis que l'année 2016 serait une grande année pour moi, pour le coup, grande je ne sais pas mais fortes en émotions, en sensations, en expériences ... autant positives que négatives.

Expérimenter le couple "ouvert".
La nuit aux urgences avec des bouts de verre dans la main et le bras.
Le lumbago.
M'engager dans une relation sans vraiment m'engager et la rompre sans avoir vraiment de raison.
La surconsommation d'alcool.
L'arrêt du tabac.
Un voyage à Dublin.
La démission.
La reprise de mes études.
La difficulté financière.
Remporter un tournoi de poker.
Avoir un deuxième accident de voiture.
La relation sexuelle sans autre intérêt qu'oublier que je tombe amoureuse de quelqu'un d'autre.
Exploser une deuxième bagnole.
Passer 12h en cellule de dégrisement.
La suspension de permis.
Les "lésions pré-cancéreuses".
Une opération.
Des rencontres inoubliables.
Un road trip aux Pays-Bas.

Aujourd'hui c'est la rupture totale, l'épisode de l'accident de voiture date de 3 jours, c'était la fois de trop.
J'ai failli me tuer, j'aurai pu tuer quelqu'un, j'étais sous l'emprise de l'alcool, j'étais seule MAIS j'aurai pu être avec quelqu'un et le blesser, renverser quelqu'un ou foncer dans une voiture.
On refait un monde avec des si, oui.
Mon ressenti est réel, mon état de déprime lui aussi.
A trop vouloir profiter de tout et de n'importe quoi, d'arrêter de réfléchir avant d'entreprendre ou m'actionner, je me suis complètement perdue dans tout ce bordel de cette année.
Je vais en tirer du bon, c'est sur, je vais rebondir, c'est sur et je suis forte, oui, n'empêche que pour l'instant c'est profil bas et méditation enclenchée en essayant de passer à côté de la déprime.

Prenez soin de vous et des autres, jamais j'aurai du reprendre cette foutue bagnole.

J'AI COMPRIS, perdu mais compris.


10 commentaires:

  1. bonsoir ,
    Premier commentaire sur ce blog que je viens de découvrir , et c'est sur cet article que ça tombe :/ effectivement avec des si , effectivement tu aurais pu tuer/blesser toi , les autres heureusement ce ne fut pas le cas et heureusement tu en prends conscience alors je te souhaite de réussir dans ton introspection et que 2017 te soit une belle "renaissance" et surtout plus stable ( si c'est ce que tu souhaites ) que 2016

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ton passage ici et de ce petit mot qui me conforte dans ma prise de conscience. Effectivement 2017 devrait être une année chargée de moins de péripéties négatives du moins ! A bientôt ;)

      Supprimer
  2. Il y a des moments dans la vie où on a le besoin de se mettre en danger, de faire de la merde pour mieux avancer. Tant que tu en as conscience, ce qui est le cas d'après moi, que tu apprends de tes erreurs et que tu modifies ton comportement, je ne vois pas le souci.
    On a tous fait de la merde dans notre vie (à moins de s'appeler Marie-Odette) et c'est ce qui nous a forgé.
    Oui ça aurait pu être catastrophique ton accident, mais ce n'est pas le cas. Tout va bien.


    Te culpabilise pas, tu apprends de la vie et tu apprends plus sur toi.

    RépondreSupprimer
  3. Hello, merci de ton passage ici et de ton mot très appréciable.
    J'ai déjà pris pas mal de recul par rapport à tout ça mais c'est bénéfique de se l'entendre dire et de le lire.
    A bientôt et merci encore pour ce beau message.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est normal. Prends soin de toi.
      J'ai sincèrement hâte de lire tes prochains articles :)

      Supprimer
    2. Oh merci ça me touche !
      Je devrais être plus productive ici d'ici la semaine prochaine, fin de formation = chômage = temps ^^

      Supprimer
    3. Hé béh bon courage :/ . J'espère que ça ne te mine pas trop ce retour au chômage.

      Supprimer
    4. Bizarrement non, je suis allée au bout de mon projet et il se termine donc ça, ça me réjouit. Pour le reste, j'ai décidé de ne pas stresser :)

      Supprimer
  4. ça m'est arrivé aussi d'avoir franchi mes limites et d'avoir la sensation de toucher le fond, je pense que ça arrive à tout le monde, mais on a trop honte pour le reconnaître. Au moins tu t'es rendue compte de ce qui s'est passé, et ça c'est déjà un très grand pas! :-) Et puis l'erreur est humaine, et c'est en faisant ces erreurs qu'on apprend à ne plus les refaire :-)

    Bisous! :-)

    RépondreSupprimer
  5. C'est vrai que c'est un peu ce que j'ai ressenti la honte, tu te sens toute petite et minable.
    Mais effectivement ça arrive, ça me sert de leçon et je repars dans la vie avec une vision différente ;)
    Merci pour ton passage ici ;)
    A bientôt biz !

    RépondreSupprimer